Olivier de Frouville est professeur de droit public à l’Université Paris II (Panthéon-Assas), Directeur du Centre de recherche sur les droits de l’Homme et le droit humanitaire / Paris Human Rights Center (C.R.D.H.) Il est également membre de l’Institut Universitaire de France à compter du 1er octobre 2012 et mène dans ce cadre un projet de recherche « Autour d’une théorie démocratique du droit international ».

Parallèlement à sa carrière universitaire, il travaille depuis plus de vingt ans en tant qu’expert en matière de droits de l’Homme dans le cadre de l’ONU. En juin 2019, il a été élu membre du Comité sur les disparitions forcées des Nations Unies. Auparavant, il a été membre du Comité des droits de l’Homme des Nations Unies (2015-2018) et du Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou involontaires (2008-2014), dont il a été le Président-Rapporteur d’avril 2012 à octobre 2013.  Il a également été membre du Comité de coordination des procédures spéciales des Nations Unies durant l’année 2013-2014. 

Depuis 2009, il est expert désigné par la France au titre du Mécanisme de la dimension humaine de l’O.S.C.E.

Au niveau national, il a été membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme française (CNCDH) entre 2009 et 2015.

En tant que chargé de mission de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (F.I.D.H.), Olivier de Frouville a notamment représenté cette organisation dans le cadre des négociations de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme (1995-1998) et de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées (2003-2006).

Après avoir suivi des études de droit à l’Université Paris X-Nanterre, il a soutenu en 2001 une thèse sous la direction du Professeur Emmanuel Decaux : «L’intangibilité des droits de l’Homme en droit international. Régime conventionnel des droits de l’Homme et droit des traités» (Paris, Pedone, 2004). Cette thèse a été récompensée par le Prix des droits de l’Homme de la Société Française pour le Droit International (S.F.D.I.), le Prix Maurice Picard « Droit et sciences politiques » et le Prix Georges Scelle de la Chancellerie des Universités de Paris. 

Olivier de Frouville a été maître de conférences à l’Université Paris X-Nanterre (2002-2006), puis professeur à l’Université de Montpellier 1 (2006-2012).

Il a également été chargé d’enseignement à l’Université de Paris II (Panthéon-Assas) dans le cadre du Master « Droits de l’Homme et droit humanitaire » (2002-2004) et professeur invité au Centre universitaire de droit international humanitaire (CUDIH, 2005-2006) puis à l’Académie du droit humanitaire et des droits humains (ADH, 2008-2010) de Genève, pour un cours de droit international pénal. 

De 2008 à 2011, il a enseigné au Collège européen de Paris dans le cadre du LL.M European Law (Human Rights: Europe and its Democratic Society). En 2011, il était chargé de cours à l’Institut d’études politiques de Paris (Ecoles des affaires internationales de Sciences Po Paris: The Global System of Human Rights Protection). Il a également dispensé des cours en matière de droit international des droits de l’Homme à I’Institut International d’Administration Publique (ENA) en 2000, 2002, 2012 et 2013, 2015, 2016, 2017.

En 2013 il a été invité à donner le cours général à l’Académie de droit européen de l’Institut universitaire européen de Florence : « From Human Rights to Cosmopolitanism ».

De août 2011 à août 2012, Olivier de Frouville a été «visiting fellow» au Lauterpacht Center for International Law et à Clare Hall, un collège de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni), dont il est devenu membre à vie en 2013.